Pourquoi allaiter son bébé ?



Les conseils de Myriam Lafage, infirmière puéricultrice à l'hôpital Notre-Dame de Bon Secours, à Paris.


Bébévallée : Pourquoi est-il recommandé d’allaiter son enfant ?

Myriam Lafage : Pour plusieurs raisons. D’abord parce que le lait maternel est un lait naturel, le plus adapté aux besoins du bébé. Sa composition évolue au fil des semaines, mais aussi au cours de la tétée : il est plus aqueux et sucré au début, pour hydrater le bébé et palier à une éventuelle hypoglycémie, puis il s’enrichit en lipides en fin de tétée, pour entraîner la satiété.
Ensuite, le lait maternel contribue à protéger l’enfant contre certaines infections : ceci a été démontré pour les diarrhées et infections intestinales, infections respiratoires, otites et certaines leucémies. Cette protection est proportionnelle à la durée de l’allaitement : plus l’enfant sera allaité longtemps, plus il sera protégé. Par exemple, les études montrent qu’un allaitement de douze semaines favorise une diminution des diarrhées et infections intestinales pendant sept ans. Pour la mère, l’allaitement réduit le risque d’ostéoporose, de cancer du sein et de certains cancers de l’ovaire.
Enfin, l’allaitement contribue à renforcer le lien entre la mère et l’enfant, il apporte à la fois nourriture, chaleur et réconfort, et le lait maternel est gratuit, toujours disponible et toujours à la bonne température. C’est quand même pratique !

 

Quelle est la différence entre le lait maternel et le lait industriel ?

Myriam Lafage : Le lait en boîte est du lait de vache qui a été dégradé, car trop riche pour le bébé, et transformé, pour tenter de se rapprocher du lait maternel. Le problème, c’est que le lait maternel est par nature inimitable, très complexe, et doté de caractéristiques qui ne sont pas encore toutes connues et analysées. On ne peut donc pas parler d’équivalence entre le lait maternel et le lait industriel.

 

Quels conseils donneriez vous pour réussir l’allaitement ?

Myriam Lafage : Il est important de mettre un nouveau-né au sein rapidement après sa naissance (dans les deux heures). Ensuite, c’est de faire téter l’enfant sans limitation de fréquence ni de durée, contrairement à ce que recommandent certains soignants en maternité. J’insiste sur le fait qu’il n’y a pas d’intervalles à respecter entre deux tétées : au début, l’enfant peut très bien téter plusieurs fois dans l’heure : c’est ce qu’on appelle les « tétées en grappe », qui ont souvent lieu lors des premières nuits, et s’espaceront par la suite. Ces tétées sont physiologiques et il est important de les respecter. Il faut aussi favoriser au maximum le « peau à peau » avec le bébé (la peau du bébé en contact direct avec la peau de sa mère), ce qui provoque l’envie de téter et favorise aussi un sommeil de qualité.

J’en profite pour rappeler qu’une mère peut garder son enfant dans ses bras autant qu’elle le souhaite. Cela ne lui donnera pas de « mauvaises habitudes », au contraire. Le contact avec sa mère est bénéfique pour l’enfant car il le sécurise. Et plus l’enfant sera sécurisé dans son premier âge, plus il pourra se développer de façon autonome par la suite.

 

Que faire pour éviter engorgements et crevasses ?

Myriam Lafage : La grande majorité des problèmes que connaissent les jeunes mères est due à la volonté d’imposer un rythme aux tétées ou à une mauvaise prise du sein par l’enfant. Il est donc impératif de mettre l’enfant au sein à la demande et d’adopter dès le début une bonne position : l’enfant bien face au sein, la tête dans l’axe de son corps, et la bouche très ouverte pour qu’il ait la plus grande partie du mamelon dans sa bouche. La mère peut lui présenter le mamelon au niveau du nez : cela l’incitera à ouvrir grand sa bouche. En cas de crevasse, il faut d’abord rectifier la position, et étaler en fin de tétée sur le mamelon quelques gouttes de lait maternel, aux vertus cicatrisantes et anti-infectieuses.

 

Que souhaiteriez vous dire à une jeune mère qui rencontre des difficultés pour allaiter ??

Myriam Lafage : Il est vrai que les premiers jours peuvent être difficiles : l’allaitement, tant pour l’enfant que pour sa mère, est un apprentissage qui nécessite quelques ajustements. Mais dans l’immense majorité des cas, toutes les difficultés trouvent des solutions et, avec quelques conseils adaptés, on peut vivre un allaitement serein et heureux. Pour moi, le meilleur conseil à donner à la mère est d’aller chercher du soutien auprès des personnes compétentes : associations de mères allaitantes (La leche league, Solidarilait) ou consultantes en lactation, qui leur apporteront des solutions adaptées, quel que soit leur projet d’allaitement. Malheureusement, le personnel en maternité ou en pédiatrie, par manque de formation adaptée, n’est pas toujours de bon conseil en la matière. 

Propos recueillis par Marie-Pierre Noguès-Ledru



La rédaction de BébéVallée


Technorati , , , , , , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
113 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Témoignages d'experts > Pourquoi allaiter son bébé ?

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle