Comment se servir d'un produit !


Cet article fait partie de notre grand dossier nutrition “Savoir lire les étiquettes d'un produit


Les autres mentions vont permettre une utilisation adéquate du produit. Ils vont jouer un rôle important lors de la sélection de l’aliment lorsqu’il y a une allergie (dont les plus importantes : au gluten, à la phénylalanine, à l’arachide…), une intolérance connue ou pour d’autres raisons personnelles.


Les allégations

 

Ce sont des mentions qui affirment, ou suggèrent, qu’un aliment possède des caractéristiques particulières liées à son origine, sa nature, sa composition, ses propriétés nutritionnelles, sa production, sa transformation…


Allégations générales :

Certaines allégations sont définies par les codes des usages ou par les normes des professionnels. Leurs caractéristiques et leur emploi sont précisés dans des textes de loi. (voir outil)
Nous retrouvons les mentions suivantes :

- "nature" pour définir le milieu d’origine, ex : conserve de poisson au naturel.
- "nouveau" mention qui ne peut figurer qu’un an sur un produit.
- "frais" produit n’ayant pas subi de traitement de conservation et ayant une DLC inférieure à 30 jours. - "pur" ce terme signifie que le produit est composé d’un seul élément.
- "maison" préparation non industrielle, selon une recette traditionnelle pour une vente directe au consommateur.
- "artisanal" préparation effectuée par un artisan.
- "à l’ancienne, traditionnel » fabrication selon des usages anciens.
- "fermier" préparation faite à la ferme à une échelle non industrielle.
- "sans colorant, sans additif" ces mentions sont utilisées si le produit peut habituellement utiliser cet additif et qu’ici il n’en contient pas. Si l’additif est interdit dans cet aliment, la mention doit être complétée par "conformément à la législation". Les additifs doivent être autorisés par les experts : liste positive


• Allégations nutritionnelles quantitatives :
- "allégé en… " matières grasses, sucres, alcool ; si on peut le comparer à un produit de référence.

- "source de vitamines / minéraux" pour des teneurs supérieures ou égales à 15% des apports journaliers recommandés (AJR) pour 100g d’aliment solide, à 7,5% des AJR pour 100ml d’aliment liquide ou encore à 5% des AJR pour 100 Calories.
- "riche en vitamines/minéraux" si l’aliment contient 2 fois plus que la valeur définit pour "source de ". 
- "contient naturellement des vitamines" avec les mêmes normes que "riche en vitamine" en justifiant qu’il n’y a pas eu d’adjonction.
- "sans sucre(s)" si il n’y a pas de glucides.
- "sans sucres ajoutés" seulement si l’aliment n’a pas été additionné de glucides de quelque nature que ce soit.

Les mentions suivantes peuvent être apposées sur l’emballage si certaines conditions sont remplies :
ce sont souvent des allégations concernant des aliments diététiques.
- "source de fibres, source de protéines, enrichi en protéines, à teneur en protéines réduite, exempt de ou à teneur réduite en constituants protidiques, à teneur en lipides réduite, à teneur garantie en TCM, à teneur garantie en Acides gras essentiels, appauvri en glucides ou à teneur en glucides réduite, enrichi en fibres ayant un effet sur le transit intestinal, à teneur en sodium réduite ou appauvri en sodium, à teneur garantie en magnésium, à teneur garantie en vitamines/minéraux, enrichi en vitamines/minéraux".


• Allégations fonctionnelles et relatives à la santé : 
Certaines substances ont reçu l’autorisation de faire état de leurs propriétés sur certaines fonctions de l’organisme. (ex : fructose, phytostérols…)


Le taux calorique et les nutriments ou étiquetage nutritionnel

 

Deux niveaux d’indication sont possibles :


• Groupe I : valeur énergétique en kilojoules (kJ) et kilocalories (kcal), ainsi que la quantité de protéines, lipides, glucides en gramme pour 100g de produit ou pour x g de quantités consommées.

Exemple de plat préparé : Lasagnes à la bolognaise
Pour 100g ou/et pour une portion (ici)
- Calories 614 Kcal
- Protéines 34,5g
- Lipides 40g
- Glucides 29g

• Groupe II : valeur énergétique en kJ et kcal, ainsi que la quantité de protéines en g, de glucides en g dont sucres en g, de lipides en g dont acides gras saturés en g, de fibres alimentaires en g, de sodium en g pour 100g de produit ou pour x g de quantité consommée.

 

Les recettes et/ou mode d’emploi vont faciliter l’utilisation de l’aliment et sa préparation dans de bonnes conditions.



La rédaction de BébéVallée


Technorati , , , , , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
87 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Savoir lire les étiquettes d'un produit > Comment se servir d'un produit !

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle