Réaliser un projet de naissance


Cet article fait partie de notre grand dossier “Un accouchement qui nous ressemble


L’obstétrique moderne privilégie l’accouchement dirigé. La future maman, bien informée, parviendra peut-être à faire partager son projet de naissance à son médecin ou à sa sage-femme.


Les droits de la patiente

 

Depuis la loi Kouchner de 2002, les médecins doivent informer les patients sur les soins proposés et obtenir leur consentement pour les réaliser. Le plan périnatalité 2005-2007 du Ministre de la santé et de la protection sociale Douste-Blazy a pour la première fois prévu qu’un entretien soit réalisé au cours du 4ème mois avec la femme enceinte pour favoriser l’expression de ses besoins et de son projet.

 

Un accueil très mitigé

 

Les projets de naissance ont reçu un accueil très mitigé en France. Les médecins refusent de cautionner à l’avance un projet assimilé à un contrat qui les engage. Pour la consultante périnatale Sophie Gamelin-Lavois (1), si les projets de naissance sont mal reçus, c’est selon elle qu’ils sont "mal négociés et communiqués". Elle observe que copier un projet de naissance sur internet pour l’envoyer par mail à son gynécologue en lui demandant de le signer est "aberrant".

 

L’existence de protocole

 

Nombre de maternités ont mis en place des protocoles qui prévoient un certain nombre d’actes médicaux. Ils vont dans le sens d’un accouchement de plus en plus dirigé, sans forcément laisser le temps nécessaire au corps de s’adapter.

La sage-femme Francine Caumel-Dauphin (2) regrette que la péridurale soit devenue systématique et ait généré des normes obstétricales. Elle observe que le rythme des contractions, ralenti par la péridurale, est accéléré artificiellement et le périnée est mis à rude épreuve, alors que le rythme naturel de l’accouchement lui permet de se distendre et d’éviter les épisiotomies. La position de la femme est également imposée : elle doit être obligatoirement allongée et immobilisée.


Pour le professeur Malineas (3), "l’obstétrique traditionnelle consiste à surveiller un phénomène physiologique en se tenant prêt à intervenir à tout instant. L’obstétrique moderne consiste à perturber ledit phénomène de telle sorte que l’intervention devienne indispensable à l’heure exacte où le personnel est disponible."

 

Se faire aider par les associations

 

Des associations se sont constituées pour aider les futurs parents à faire entendre leur voix. Un certain nombre d’informations sont disponibles sur le portail : www.portail.naissance.asso.fr et sur le site de l’Alliance francophone pour l’accouchement respecté (AFAR) : http://afar.naissance.asso.fr  

 

Soumettre un projet à l’équipe médicale

 

Sophie Gamelin-Lavois (1) suggère de réaliser un "projet qui doit rester un projet à soumettre à l’équipe médicale pour en discuter avec elle". Elle estime que ce n’est qu’au fil de la négociation que cela devient un contrat librement consenti par les deux parties. Elle conseille ensuite d’écrire le projet final sous une forme plus concise et de l’inclure au dossier médical.


(1) « Préparer son accouchement », Sophie Gamelin-Lavois, éditions Jouvence.
(2) « Les femmes et les bébés d’abord », Myriam Szejer et Francine Caumel-Dauphin, éditions Albin Michel.
(3) Pr Malineas, Intervention dans Le Dauphiné libéré, 08/05/94.



La rédaction de BébéVallée

Les maisons de naissance

Les premières maisons de naissance ont été créées aux Etats-Unis, puis au Canada. En Europe, on en trouve désormais en Allemagne, en Suisse, Autriche, Angleterre, Italie, Espagne et en Belgique. En France, les tentatives qui ont vu le jour n’ont pas abouti. La seule qui a été créée à Sarlat a fermé. L’idée est de proposer un lieu qui soit peu médicalisé pour les femmes qui n’ont pas eu de grossesses pathologiques. L’accompagnement est global : la sage-femme assure un suivi jusqu’aux suites de couches. Les moyens techniques sont limités et on n'y pratique pas de péridurale, ni d’anesthésie générale. Le retour à domicile en revanche est très rapide : en moyenne 24 heures (*).

(*) « Bien vivre votre grossesse », sous la direction d’Anne Théau, éditions Larousse.


Le saviez-vous ?

 


Technorati , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
103 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Un accouchement qui nous ressemble > Réaliser un projet de naissance

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle