Quelques remèdes de nos grands-mères


Cet article fait partie de notre grand dossier “Soigner bébé autrement


Ils sont toujours d’actualité pour les petits maux de l’enfance : diarrhées, anémies, toux... A vos mixer !


Anémie

 

Les carences en fer peuvent provoquer des otites à répétition. Il existe des compléments alimentaires pour bébé, on peut aussi bien modifier son alimentation, dès lors que la diversification alimentaire est finalisée.

On le trouve dans les viandes rouges, mais également les œufs et les légumes.

 • Nos grands-mères concoctaient des soupes riches en fer, à base de cresson, d’haricots blancs ou de lentilles. Sans oublier les indispensables carottes riches en vitamines.

 • Elles préparaient également du lait de poule en reconstituant, à partir de jaune d’œuf battu, de sucre en poudre, de gouttes de fleur d’oranger et de lait chaud.

 

Bronchites


• L’eucalyptus est connu pour ses vertus décongestionnantes et continue à être conseillé notamment par les kinésithérapeutes. Il est proposé en pharmacie, sous forme de baumes dédiés aux bébés et très faiblement dosés pour éviter les convulsions, à appliquer à partir de trois mois sur le dos ou le thorax.


 • Le miel est également connu pour dégager les bronches et apaiser la toux. A mélanger dans un biberon avec du lait chaud ou en bouillie avec des poireaux.

 

Constipation


 • La carotte est connue aussi pour réguler le transit intestinal. A consommer en purée ou en soupe pour soigner les constipations et les diarrhées.

 • Le yaourt est également indiqué pour prévenir et soigner les diarrhées.


Depuis ces remèdes de grands-mères, la médecine par les plantes ou par l’alimentation a fait du chemin. On peut donc puiser dans les nombreuses ressources de l’oligothérapie, de la phytothérapie ou de l’aromathérapie qui sont connues pour leurs vertus anti-infectieuses ou anti-inflammatoires. Il reste que le dosage est déterminant et à adapter à l’âge de l’enfant. Il peut également y avoir des interactions avec d’autres traitements. Mieux vaut donc consulter votre médecin traitant qui y aura recours ou vous mettra en relation avec un thérapeute.



La rédaction de BébéVallée

Les huiles essentielles sont déconseillées pour les bébés

En dépit de leurs propriétés anti-infectieuses, la plupart des huiles essentielles, trop agressives, sont déconseillées pour les enfants de moins de trois ans. Celles contenant des phénols sont à proscrire pour les enfants de moins de six ans. Au-delà, il faut savoir bien doser, ce sont des substances très actives qui peuvent générer des effets secondaires, mieux vaut donc éviter l’automédication !


Le saviez-vous ?

 


Technorati , , , , , , , , , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
61 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Soigner bébé autrement > Quelques remèdes de nos grands-mères

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés ValleFondation Humanitaire
Convention collective gratuite - Certificat de non gage - Test QI - Code du travail - Agence web interactive Paris