Il y a un risque plus important d’anomalies chromosomiques pour une grossesse passée 40 ans.

Ce vrai-faux fait partie de notre grand dossier “Maman après 40 ans

Vrai !

Lors de grossesse, dite tardive, on estime que la future maman a un risque sur 500 de faire un enfant trisomique. C’est pourquoi le suivi est d’autant plus important. Dès l'échographie de la 12e semaine, on vérifie la clarté nucale c'est-à-dire l’espace qui se trouve derrière la nuque du bébé. Si des anomalies surviennent, on procède à une amniocentèse. On vérifie aussi la présence de l'hormone HCG (hormone gonatrophique chorionique) dans le sang qui caractérise un risque de trisomie.

S'inscrire à la newsletter
 
Rechercher sur BébéVallée
 
Identification
79 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Maman après 40 ans > Il y a un risque plus important d’anomalies chromosomiques pour une grossesse passée 40 ans.

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle