Enceinte à 40 ans


Cet article fait partie de notre grand dossier “Maman après 40 ans


La future maman est soignée "aux petits oignons". Et ce suivi rapproché permet, le plus souvent, d’anticiper les complications éventuelles liées à l’âge.


Un suivi très rapproché

 

Les échographies sont, en général, plus nombreuses après 40 ans mais cela est très variable d’une femme à l’autre. Au-delà des trois échographies obligatoires, il peut y avoir des échographies très précoces s’il y a eu des antécédents de fausses couches. En cours de grossesse, elles permettent de valider la croissance du bébé, la position du placenta ou la longueur du col.

 

Passer le cap du premier trimestre

 

Les fausses couches spontanées constituent un évènement très fréquent qui touche 10 à 15% de l’ensemble des grossesses diagnostiquées. Mais elles sont deux fois plus fréquentes à 40 ans qu'à 20 ans. Le plus souvent "c’est un processus naturel qui permet" explique le docteur René Frydman "d’éliminer un embryon non viable", suite à une anomalie chromosomique. Elles interviennent en général avant le 3ème mois (1)


Pour en savoir plus sur les fausses couches, consultez notre article :

http://www.bebevallee.com/autour-de-bebe/avant-sa-naissance-2/la-fausse-couche-38/ 

 

Diagnostic prénatal au second trimestre

 

Il n’est pas obligatoire, mais il est souvent vivement conseillé par le corps médical au-delà de 38 ans : la probabilité d’avoir un enfant trisomique après 40 ans est de 1/100 (1). Un premier indice peut être obtenu avec les résultats des tests sanguins réalisés après la première échographie par mesure des hormones venant du placenta du fœtus. Mais ce test n’est fiable qu’à 60%.

L’amniocentèse se pratique entre la 15ème et la 17ème semaine d’aménorrhée, soit au début du 4ème mois. Elle consiste, sous le contrôle de l’échographie, à prélever du liquide amniotique à l’aide d’une piqure réalisée entre le pubis et l’ombilic. Elle permet de déceler d’éventuelles anomalies chromosomiques, dont la trisomie 21.


Le risque de fausse couche varie entre 0,5 et 1%, selon les centres, on vous le rappellera avant l’intervention. Il faudra prévoir une période de repos d’au moins 48 heures.

 

Les complications de la grossesse à 40 ans

 

Hypertension artérielle

A chaque consultation, on surveillera la tension artérielle et la présence d’albumine dans les urines pour dépister la prééclampsie.

Des maux de têtes importants, une prise de poids supérieure à 1 kg en une semaine, une apparition rapide d’un œdème ou gonflement des chevilles, des doigts et du visage, une vision modifiée ou des bourdonnements d’oreilles sont des motifs de consultation immédiate (2).

Problèmes veineux

La dilatation des veines superficielles des jambes peut être observée au cours du deuxième trimestre, la fréquence des problèmes veineux augmentant avec l’âge explique le Pr Tournaire (3).

Et les vergetures ?

En revanche, les vergetures qui peuvent apparaître sur les seins, les hanches ou le ventre, sont selon le Dr Tournaire, moins fréquentes après 40 ans, quelle veine !

Diabète

Il y a un risque plus élevé après 40 ans de développer un diabète pendant la grossesse.
Tous les mois on détectera le sucre dans les urines. Un examen sanguin est également réalisé au cours du 6ème mois de grossesse, voire dès le début de la grossesse s’il y a des antécédents familiaux (3).

Prématurité

Le risque augmente légèrement avec l’âge maternel. Les grossesses multiples sont également plus nombreuses, dès lors qu’on a recours à la stimulation ovarienne. On conseillera à la future maman de se ménager les derniers mois et de limiter, notamment, les longs déplacements en voiture.

Accouchements par césarienne plus nombreux

Les accouchements par césarienne sont deux fois plus nombreux après 40 ans. Mais ils se font souvent à la demande des futures mères. Après l’accouchement, les hémorragies sont également plus fréquentes (1).

 

Une étude réconfortante !

 

René Frydman, Gynécologue-obstétricien à l’Hôpital Antoine Béclère (Clamart) a réalisé une étude sur 183 femmes de 42 ans à 48 ans et sur trois ans, "les grossesses se déroulent bien pour la plupart" : le nombre d’accouchements prématurés et d’hypertensions artérielles est très légèrement supérieur à celui des femmes de moins de 40 ans, "mais cela est loin d’être significatif".

(1) "Les grossesses tardives", René Frydman, Editions Hachette pratique.
(2) "J’attends un enfant", Laurence Pernoud, éditions Horay.
(3) "Le bonheur d’être mère, la grossesse après 35 ans", Michel Tournaire, éditions Odile Jacob.



La rédaction de BébéVallée

Bébés : les quarantenaires mettent le turbo

Aujourd’hui près de 30.000 femmes de 40 ans et plus donnent naissance à un enfant. C’est plus de trois fois plus qu’en 1980. Cette année là, le nombre avait fortement diminué à 8.600 naissances. Au cours du 20ème siècle, c’est au lendemain de la seconde guerre mondiale que le nombre de naissances a été le plus élevé chez les quarantenaires : 40.800 naissances en 1950 ! (Source : INSEE)


Le saviez-vous ?

 


Technorati , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
105 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Maman après 40 ans > Enceinte à 40 ans

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle