J’ai découvert l’haptonomie


Ce témoignage fait partie de notre grand dossier “La vie intra-utérine


Novembre 2008


Sibylle a choisi de faire de l’haptonomie pendant l’attente de son fils, pour apprendre à communiquer avec lui. Pour elle comme pour son mari, la découverte de cette méthode a permis de créer, dès le début de la grossesse, une vraie relation avec le bébé, lui aussi demandeur de ce contact.



Bébévallée : Qu’est-ce qui vous a donné envie de pratiquer l’haptonomie ?

 

Sibylle : J’avais entendu parler de cette méthode qui permet de communiquer avec son bébé pendant la grossesse et, pour moi, il était évident qu’il fallait que je le fasse ! Je ne voulais pas d’une préparation à la naissance classique. J’ai cherché dans ma région et trouvé une sage femme qui proposait des séances d’haptonomie couplée avec une préparation plus traditionnelle. 

 

Quand avez-vous commencé ? 

 

Très tôt, à 3 mois et demi de grossesse. Je sentais déjà mon bébé bouger, et la sage femme nous a confirmé que nous pouvions commencer. J’ai eu ensuite environ une séance par mois jusqu’à la naissance de Martin. 

 

Pouvez-vous nous décrire le principe de cette méthode ? 

 

Le principe est assez simple, et pourtant je me suis rendu compte, en essayant d’en parler autour de moi, qu’il y a beaucoup de sceptiques ! Il s’agit d’appeler le bébé, par quelques pressions de la main sur le ventre, tout en visualisant la paume de sa main comme l’endroit où l’on souhaite le voir venir se blottir. Au départ, il faut donc exercer une pression de la main, pour appeler le bébé. Au bout de quelques temps, poser la main sur le ventre et y visualiser un « nid douillet » suffit à faire venir le bébé. La main qui se pose peut être celle de la mère ou du père, en revanche, c’est toujours à la maman de visualiser, même quand c’est le père qui a la main sur le ventre.
Je ne sais pas très bien expliquer pourquoi cela fonctionne… pour moi, c’était une manière d’être concentrée, présente au bébé, et seulement à lui. 

 

Le papa a-t-il participé aux séances ? 

 

Oui. Il a adoré l’haptonomie, cela le fascinait de sentir si bien son enfant bouger sous sa main. Mon mari s’est senti réellement impliqué pendant toute ma grossesse. Il est d’ailleurs le premier à l’avoir senti se déplacer sous sa main, alors que moi, je n’en étais pas encore très sûre. Pour nous deux, l’haptonomie a été le vrai début du lien avec Martin, bien avant sa naissance. 

 

Qu’est-ce la pratique de l’haptonomie a changé dans le déroulement de votre grossesse ? 

 

Plusieurs choses, en fait, y compris pendant l’accouchement ! L’essentiel, c’est de découvrir la dimension de l’interaction qui existe entre la mère et son bébé tout au long de la grossesse. J’ai vu que le bébé était demandeur d’une relation, par le geste d’abord, mais aussi par la parole. La pratique de cette relation m’a encouragée à beaucoup communiquer avec mon bébé, mais aussi à nous faire confiance pour le déroulement de l’accouchement, que j’ai beaucoup redouté à un certain stade de ma grossesse. J’avais en effet très peur qu’il souffre.
Concrètement, cela m’a aidée aussi à l’inviter à se déplacer dans mon ventre quand je prenais des positions qui, tout en étant confortables pour moi, semblaient le déranger.
Pendant l’accouchement, les techniques de visualisation enseignées par la sage femme m’ont aidée à mieux accueillir les contractions et à retarder l’administration de la péridurale.
Pour moi, la naissance de Martin a marqué la poursuite de la relation que j’avais entamée avec lui pendant la grossesse. Je n’ai pas eu l’impression d’accueillir un nouveau-né étranger, mais bien le petit bonhomme avec lequel je communiquais depuis six mois. 

 

Qu’aimeriez vous dire à des futures mamans concernant l’haptonomie ? 

 

Cela vaut, je pense, vraiment la peine d’essayer, même seule, « à l’instinct », sans un cours dédié. Je crois sincèrement que l’haptonomie contribue au bon développement du bébé et peut aider à un meilleur accueil de la part de ses parents quand il vient au monde. J’ai aussi envie de dire que pour que cela marche, il ne faut pas trop se poser de questions … Et avoir confiance dans la possibilité de vrais échanges entre le bébé et ses parents pendant la grossesse. 

La rédaction de BébéVallée


Retour aux témoignages

Identification
89 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > La vie intra-utérine > J’ai découvert l’haptonomie

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle