A la sortie de la maternité, restons vigilants !


Ce témoignage fait partie de notre grand dossier “La santé du nouveau-né


Interview du Docteur Eckart, pédiatre-néphrologue, Responsable des Urgences pédiatriques au CHRU de Caen


Bébévallée : Que faut-il surveiller chez le nourrisson en sortant de la maternité ?

 

Dr Eckart : Force est de constater que les sorties de maternité sont de plus en plus rapides : entre deux à trois jours après l’accouchement. Les parents sont souvent assez démunis et, au CHU de Caen, nous observons une hausse des consultations aux urgences pour les nourrissons de moins d’un mois.
Plusieurs conseils peuvent être donnés aux mamans. Il faut veiller régulièrement à la bonne prise de poids du bébé, soit environ 30g par jour les trois premiers mois, s’assurer qu’il se développe bien sur le plan psychomoteur, prendre sa température surtout devant un comportement inhabituel (pleurs fréquentes, bébé grognon, baisse de l’appétit …) et, enfin, surveiller la fréquence et l’aspect de ses selles. 

 

Quel est le critère pour se rendre aux urgences sans avoir recours à son pédiatre ou généraliste ?

 

Il faut savoir que l’état de santé du nourrisson peut se dégrader très vite, plus vite qu’un adulte : c’est la raison pour laquelle, il faut être vigilant. Des modifications de comportement du bébé peuvent être les premiers signes d’alerte, nécessitant une prise de température, une surveillance des selles et des renvois. En cas de problème, il faut contacter rapidement son médecin. Le recours aux urgences s’effectue soit par l’intermédiaire du médecin, soit directement si l’enfant présente des symptômes inquiétants (convulsions, déshydratation, troubles de la conscience…).


Dans les services d’urgence, il y a souvent la possibilité de réaliser des examens complémentaires quasiment instantanément. Par exemple, dans le cas de fièvres observées pendant au moins douze heures, nous disposons au CHU de Caen d’un marqueur d’inflammation qui permet de déterminer en quelques minutes si la fièvre est d’origine virale ou bactériologique. Même réponse dans le cas d’une infection urinaire : nous réalisons un diagnostic rapide de l’infection à l’aide de bandelettes urinaires : le résultat est immédiat. 

 

Quelles sont les pathologies du nourrisson qui justifient un recours aux urgences pédiatriques ?

 

Les principaux motifs de consultations aux urgences sont les troubles respiratoires, digestifs et les fièvres. La bronchiolite doit être prise très au sérieux : un enfant de moins de six semaines risque un arrêt respiratoire, il doit faire l’objet d’une surveillance cardio-respiratoire sous monitoring et certains nourrissons nécessitent un apport en oxygène. Les signes à ne pas négliger sont une perte d’appétit et la difficulté respiratoire.


Il y a également les risques de déshydratation du bébé en cas de gastro-entérite. Ses selles sont abondantes et liquides, il vomit et si la perte de poids approche les 10 %, il faut l’hospitaliser pour l’hydrater par perfusion.


Quant à la fièvre avant l’âge de deux mois, il peut s’agir d’une infection bactérienne contractée à la naissance, nécessitant rapidement un traitement antibiotique en perfusion à l’hôpital, après avoir effectué des prélèvements.

 

Y-a-t-il un risque pour que le nourrisson soit en contact avec des virus ?

 

Nous prenons beaucoup de précautions sur ce point à l’hôpital en raison du risque. Les lieux de consultation sont dédiés à des pathologies, les tables d’examen désinfectées après chaque passage, nous portons des blouses à chaque examen et, bien entendu, nous nous lavons les mains avant et après chaque consultation ! 

 

De récents faits divers ont focalisé l’attention sur un manque de moyens des hôpitaux publics qu’en pensez-vous ?

 

Je ne pense pas que les faits récents soient à rapporter directement au manque de moyens. C’est vrai que nous sommes toujours en flux tendus, mais cela a toujours été le cas. Les enfants qui doivent être pris en urgence sont vus immédiatement. Au CHU de Caen, le délai d’attente est en moyenne d’une heure.



La rédaction de BébéVallée


Technorati , , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
90 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > La santé du nouveau-né > A la sortie de la maternité, restons vigilants !

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle