J’ai adoré être enceinte !


Ce témoignage fait partie de notre grand dossier “La psychologie de la grossesse


Octobre 2008


Charlotte est maman de trois enfants : Romane, Valentin et Joséphine. Si elle reconnaît aimer être enceinte, elle a particulièrement savouré sa troisième grossesse, qu’elle a vécu comme une période de plénitude et de liberté extraordinaire.



Bébévallée : Vous avez trois enfants : être enceinte, ce sont des bons souvenirs pour vous ?

 

Charlotte : Oui ! Je fais partie de ces femmes qui aiment être enceinte - ce n’est pas le cas chez toutes, je sais ! Pour moi, la grossesse est vraiment un moment particulier. Quand j’attends un enfant, je me sens pleinement à ma place sur terre, cela me donne une raison d’être. J’ai l’impression d’accomplir quelque chose d’utile et d’important. Il y a un travail qui se fait à l’intérieur de moi, quelles que soient mes occupations…

 

Vos trois grossesses ont-elles été aussi épanouies ?

 

Oui, mais c’est l’attente de Joséphine, mon troisième enfant, qui a été particulièrement heureuse pour moi. Je sortais d’une période de ma vie vraiment difficile et faire un nouvel enfant a été pour moi comme une renaissance. Cela a été aussi un moment très important pour mon mari et moi, un peu comme une refondation de notre couple. J’ai donc vécu ces neuf mois de grossesse comme un miracle, peut-être aussi parce que je n’étais plus toute jeune : à 38 ans, porter encore un enfant, c’était extraordinaire pour moi ! 

 

Qu’est-ce qui vous a rendue si heureuse pendant l’attente de votre troisième enfant ? 

 

Je dirais que je me sentais beaucoup plus libre que pour les deux premières grossesses. Quand on attend un enfant pour la première fois, on veut tout bien faire pour être une bonne mère et se conformer aux exigences de la société. On fait un peu les choses dans un souci de perfection pas très naturel. Là, pour ma troisième grossesse, je n’avais plus rien à prouver ! Il y avait quelque chose de complètement gratuit dans l’attente de ce bébé. Me sentant pleinement à l’aise dans mon être de mère, je faisais les choses par instinct, de façon naturelle, et non pour répondre à des règles fixées par l’extérieur. J’imaginais bien aussi que ce bébé serait mon dernier et j’ai eu envie de profiter à chaque instant de ce bonheur d’attendre un enfant, de goûter cette joie profonde que je ressentais. 

 

Vous avez vécu une vie normale ou vous vous êtes beaucoup ménagée ? 

 

Les deux ! Concrètement, je travaillais, je m’occupais de ma famille, mais je vivais ma vie quotidienne avec plus de recul, moins d’exigence aussi sans doute. Dans mon travail, je mettais aussi une certaine distance qui me protégeait et m’empêchait de prendre les choses trop à cœur. De façon générale, je prenais les choses comme elles venaient, avec une sérénité nouvelle, et du coup, tout me semblait plus facile. Cela m’a permis surtout de prendre vraiment soin de moi. 

 

Vous avez pris soin de vous : c’est-à-dire ? 

 

Je me souviens de longues siestes, d’être restée souvent allongée une fois que j’ai été en congé maternité. Je sentais qu’il fallait que je prenne soin de ce corps qui n’était plus tout jeune, et je respectais mes besoins. J’ai passé aussi beaucoup de temps à communiquer avec mon bébé, à le toucher à travers mon ventre, à le sentir bouger, sentir ses mouvements et ses coups de pied… je faisais de l’haptonomie à ma façon ! 

 

Et d’un point de vue physique comment avez-vous vécu cette grossesse ? 

 

Les trois premiers mois ont été très éprouvants car j’avais beaucoup de nausées et je ne pouvais rien avaler. Mais sitôt le premier trimestre passé, je me sentais vraiment bien. J’oserais même dire que je me sentais belle pendant cette période ! J’avais un gros ventre, mais n’avais pas grossi ailleurs, j’avais une belle peau : je me sentais vraiment épanouie… j’ai même eu l’impression de rajeunir ! Cette grossesse éveillait ma féminité. Je prenais soin de mon apparence : mon mari m’avait offert quelques jolies tenues que je portais avec plaisir, je me maquillais aussi. Je me sentais aussi femme que mère. Et j’avoue que les regards approbateurs que je remarquais autour de moi me faisaient plaisir !

La rédaction de BébéVallée


Retour aux témoignages

Identification
83 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > La psychologie de la grossesse > J’ai adoré être enceinte !

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle