L’affection des grands-parents est complémentaire à celle des parents


Ce témoignage fait partie de notre grand dossier “Indispensables grands-parents


Février 2009


Cécile a trois petits-enfants : deux filles et un garçon. Vivant dans la même ville qu’eux, elle s’en occupe pendant l’année et les prend aussi plusieurs fois par an dans sa maison de vacances en Corse. Des moments privilégiés pour elle ...



Bébévallée : Parlez nous de vos trois petits enfants …

 

Cécile : J’ai un petit-fils de 5 ans et demi, Raphaël, une petite Ambre qui a 3 ans et demi et enfin Irène, 2,5 ans, qui est la sœur de Raphaël. C’est drôle : je ne pensais pas du tout à être grand-mère avant que l’une de mes filles m’annonce sa première grossesse. Et quand Raphaël est arrivé, j’étais tellement émue d’avoir ce petit bout dans les bras … Je me suis sentie tout à coup une âme de grand-mère ! Je travaillais encore à l’époque, mais, il m’arrivait de demander à ma fille "Voudrais tu me prêter Raphaël pour le week-end ?" Les parents étaient heureux de pouvoir se reposer et moi, de m’occuper de lui !

 

C’est quoi, une "âme de grand-mère" ? 

 

C’est tout simplement l’envie de faire des choses pour eux : s’occuper d’eux, les câliner, les emmener en vacances et jouer, beaucoup. Je remarque que j’ai beaucoup plus de patience avec eux que je n’en avais avec mes filles. Sans doute parce que je ne les ai pas tout le temps ! 

 

Quelle différence cela fait-il pour vous, être mère et être grand-mère ? 

 

En tant que grand-parent, on n’est pas responsable de ses petits-enfants, du moins pas autant que ne le sont les parents. C’est donc plus facile de s’occuper d’eux, il y a moins d’enjeux.

 

Comment voyez vous la place des grands-parents ? 

 

Pour moi, les grands-parents sont nécessaires dans le "paysage affectif" des enfants. Je pense notamment à une petite fille de mon entourage qui n’a pas de grand-mère et qui appelle une grand-tante "mamie". L’affection des grands-parents est complémentaire à celle des parents. Nous sommes sans doute plus laxistes que les parents mais je trouve aussi que les enfants sont plus faciles avec nous qu’avec leurs parents, avec qui il y a parfois un rapport de force. Les grands-parents sont plus disponibles, ils ont plus de temps pour faire des câlins ou laisser les enfants vivre à leur rythme car ils ne sont pas dans l’urgence du quotidien. 

 

Vous occupez-vous beaucoup de vos petits enfants ? 

 

Oui : J’ai la chance d’habiter dans la même ville qu’eux, je peux les prendre régulièrement en semaine ou le week-end. Je les prends à l’école et ils viennent dormir à la maison ou bien je vais les garder chez l’une de mes filles. Mon mari les promène beaucoup pendant que j’assure la logistique ! A la maison, je joue beaucoup, je leur raconte des histoires. Et je les prends plusieurs fois par an en vacances dans notre maison, en Corse. 

 

Ces vacances avec eux, c’est important pour vous ? 

 

Ah oui ! Je réalise que tous les trois sont venus en Corse exactement au même âge, à 6 semaines à peine ! Cela fait de notre maison, qui n’est pas très ancienne, une maison familiale où tout le monde aime se retrouver. Les enfants, maintenant qu’ils grandissent, y ont leurs habitudes et sont heureux d’y venir. Ils sont contents de jouer sur la terrasse, d’aller à la plage, de retrouver les jeux qu’ils ont laissés aux vacances précédentes. Ils viennent deux ou trois fois par an, y passent environ six semaines l’été. 

 

Préférez vous les avoir seule ou quand leurs parents sont là ? 

 

C’est plus fatigant de les avoir seule, puisque c’est à moi de tout assumer, mais c’est aussi plus agréable. Les enfants s’intéressent plus à moi et sont plus câlins quand leurs parents ne sont pas dans les parages ! 

 

Pensez vous avoir un rôle à jouer dans leur éducation ? 

 

Je dirais que les grands-parents continuent l’éducation donnée par les parents, mais de façon plus souple. Pour ma part, je peux dire aussi à mes filles quand je ne suis pas d’accord sur certains points. Nous pouvons en discuter et cela se passe plutôt bien.

La rédaction de BébéVallée


Retour aux témoignages

Identification
79 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Indispensables grands-parents > L’affection des grands-parents est complémentaire à celle des parents

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle