Soins de bébé


Ce témoignage fait partie de notre grand dossier “L’hygiène de bébé


Interview de Jacky Israël, Pédiatre néonatologue, auteur du Guide du nouveau-né, Editions Larousse 2008.


BébéVallée : Que conseillez-vous aux mères qui sortent de la maternité et peuvent douter de leur capacité à retrouver les gestes d’hygiène ?

 

Jacky Israël : Il est vrai que le passage à la maternité est très bref, même si les techniques de soins sont enseignées, tout va trop vite. Difficilement remise de son accouchement, la mère a besoin de soutien au retour à domicile et certaines maternités proposent des sages-femmes ou des auxiliaires de puériculture pour les accompagner. Il est utile de montrer au plus vite le bébé au pédiatre pour s’assurer que tout va bien et afin de pouvoir le joindre au moindre doute. Que les mères se rassurent : la technique seule n’est pas suffisante, chacune trouvera sa manière de faire dans une relation affective indispensable au bébé. Il ne faut pas trop se poser de questions, il suffit de répondre à sa demande pour prendre confiance en soi et le rassurer.

 

Des soins négligés peuvent-ils avoir des conséquences sur la santé de l’enfant ?

 

Les deux premiers mois, il bénéficie encore des anticorps de la mère et est protégé contre certaines infections. Il faut néanmoins être très vigilante, car il peut quand même tomber malade. L’apparition de la fièvre est une urgence et peut s’avérer grave. Mis à part des petits rhumes et des petites diarrhées, le nouveau-né est souvent épargné par les maladies. Au quotidien pour éviter un érythème fessier, il ne faut pas oublier de le changer, avant la tétée, si la mère n’est pas sûre de ses gestes et qu’elle risque de le réveiller et, après la tétée, quand elle aura trouvé ses gestes.

Les soins des oreilles sont-il essentiels ?

 

Il faut se contenter de laver le pavillon de l’oreille et éviter de rentrer dans le conduit auditif. C’est une illusion de croire que l’on peut nettoyer l’intérieur du conduit et d’enlever tout le cérumen. La nature fait bien les choses pour éliminer les sécrétions du conduit auditif, mais il peut se produire des amoncellements de cérumen encore appelés bouchons qui n’altèrent en rien l’audition du bébé.

 

Faut-il décalotter le sexe des petits garçons ?

 

Surtout pas ! C’est douloureux pour le bébé et cela peut entraîner une déchirure de la peau du prépuce. La cicatrisation peut se compliquer par un phimosis (1), or l’expérience montre qu’au fur et à mesure de la croissance, avec les érections spontanées, la peau du prépuce va se détendre et permettre de décalotter. Le sexe est un endroit intime qu’il faut respecter. L’enfant va le découvrir de lui-même, dès la fin de la première année, en tirant dessus et vers trois ans en se masturbant.

 

Etes-vous favorables aux massages ?

 

Oui j’y suis très favorable. Dans le ventre de sa mère, l’enfant se sent contenu, il a des limites qui lui donnent des repères qu’il perd au moment de sa naissance. Le toucher permet non seulement de l’atteindre émotionnellement, mais aussi de délimiter son corps entre son intérieur et le monde extérieur. La peau est un organe sensoriel essentiel dérivé du système neurologique.

 

Le père doit-il absolument participer aux soins du bébé ?

 

Je ne suis pas favorable au partage équitable des tâches père/mère. La principale figure d’attachement pour le bébé, c’est sa mère. La relation qu’elle entretient avec lui commence en anténatal de manière continue et très intime, elle se poursuit après la naissance dans une discontinuité progressive. Le père peut se laisser aller à une relation émotionnelle avec son bébé, mais ses interactions ne sont pas superposables à celles de la mère. Sa présence est indispensable pour la soulager au quotidien dans les tâches ménagères, mais aussi dans la prise en charge du bébé quand elle est fatiguée ou pour son plaisir à lui. Il doit donner confiance à la mère pour l’empêcher de sombrer quand elle a un baby blues, ce qui est bien plus important que de se substituer à elle pour la moitié des soins et des relations. Un bébé a besoin de son père et de sa mère ensemble, mais pas de se diviser en deux.

 

(1) L’ouverture du prépuce est anormalement étroite et empêche le décalottage.


La rédaction de BébéVallée

Un brossage quotidien pour la première dent de bébé !

Les dentistes spécialisés en pédiatrie recommandent un brossage quotidien à partir de la première dent de bébé. Il s’agit de vasculariser les gencives et de permettre également une meilleure cicatrisation au moment des poussées dentaires.


Le saviez-vous ?

 


Technorati , , , , , , , , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
98 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > L’hygiène de bébé > Soins de bébé

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle