La socialisation de bébé avant trois ans n’est pas une nécessité


Ce témoignage fait partie de notre grand dossier “Faire garder bébé : les modes de garde


Véronique CARITE
Directrice de la crèche "Le Manège Enchanté" à Boulogne Billancourt (92)


BébéVallée : Quelles sont les missions d’une directrice de crèche ?


Véronique CARITE : Elles sont triples : elle doit assurer la gestion administrative et financière de l’établissement, elle est responsable de la mise en œuvre des actions éducatives, pédagogiques et médicales prévues par le projet d’établissement, enfin elle est garante avec son équipe de la sécurité et du bien-être des enfants accueillis.

Une équipe de 21 personnes accueille 60 enfants de 3 à 36 mois : une adjointe infirmière, trois éducatrices de jeunes enfants, huit auxiliaires de puériculture, six CAP petite enfance, deux agents d’entretien et 1 cuisinière. Nous pouvons également compter sur la présence régulière d’un médecin et d’un psychologue.

 

Comment se passent les relations avec les parents ?


A chaque enfant, nous tenons à offrir un accueil individualisé en fonction des besoins de l’enfant et des attentes des parents.

Nous consacrons beaucoup de temps avec eux pour chaque nouvelle admission à la crèche. La période d’adaptation s’étale sur dix jours. Nous apprenons à connaître leur histoire et les habitudes de l’enfant. Etre à l’écoute des familles est notre première préoccupation, établir un climat de confiance entre les parents et l’équipe conditionne une intégration sereine pour l’enfant.

Les transmissions du matin et du soir sont essentielles. Le matin nous notons avec attention les informations données par les parents. Le soir nous restituons le déroulement de la journée de leur enfant avec des anecdotes précises sur ses nouvelles découvertes.


Quand un problème se présente, par exemple un enfant qui mord ses petits camarades. Nous essayons, avec ses parents, d’identifier si un éventuel bouleversement dans la vie de l’enfant pourrait être à l’origine de ce comportement. Nous tenons avant tout à déculpabiliser les parents et à adopter une attitude commune face à cette situation. Nous expliquons à l’enfant qu’il existe d’autre façon de s’exprimer ou de manifester sa colère ou sa frustration : mordre sa sucette ou son doudou, crier ou dire « non ». Nous parvenons toujours à résoudre cet épisode épineux.

 

Quelles sont les limites de ce mode de garde ?


Quand un enfant est souffrant et doit avoir en permanence un adulte auprès de lui, nous ne pouvons pas le garder. C’est également le cas lorsqu’il présente une pathologie très contagieuse comme une gastro-entérite ou une conjonctivite non traitée...

De même, nous nous efforçons d’offrir une approche individualisée de l’enfant, mais nous sommes tenus à quelques contraintes de fonctionnement.
A tous les parents qui n’obtiennent pas de places en crèche, je dis souvent que la socialisation d’un enfant de moins de trois ans n’est pas une nécessité. Une assistante maternelle avec laquelle on partage des valeurs et des principes éducatifs sera toute aussi intéressante pour la construction de l’enfant. On peut aussi mixer les modes de garde entre un accueil familial et quelques heures en halte-garderie dès les 18 mois de l’enfant.

 

Pourquoi la crèche rencontre-t-elle un tel succès auprès des parents ?


Beaucoup de parents sont rassurés par la présence d’une équipe pluridisciplinaire, avec des compétences en matière éducative, de santé, de psychologie. Ils ont le sentiment d’avoir un vrai partenaire au quotidien qui semble souvent avoir plus de facilités qu’eux pour gérer la sieste, les repas... Ils oublient que notre tâche est plus aisée parce qu’il y a moins d’enjeux affectifs.



La rédaction de BébéVallée

En France, un tiers des parents ont recours aux modes de garde collectifs.

Durant leur temps de travail, la moitié des parents utilisent régulièrement les services de garde rémunérés pour leurs jeunes enfants(1) : garde individualisée (assistante maternelle, nourrice, garde d'enfants à domicile...) pour les deux tiers, garde collective (crèche, garderie, centre d'accueil) pour le tiers restant, Insee avril 2007.

(1) Statistiques relatives aux enfants de moins de six ans.


Le saviez-vous ?

 


Technorati , , , , , , , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
80 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Faire garder bébé : les modes de garde > La socialisation de bébé avant trois ans n’est pas une nécessité

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle