Trois enfants, un boulot et du temps pour soi !


Ce témoignage fait partie de notre grand dossier “Etre une maman organisée


Septembre 2009


Emmanuelle est assistante sociale. Mère de trois enfants de 9, 7 et 4 ans, elle n’a ni nounou ni femme de ménage. Et parvient malgré tout à s’organiser pour conserver du temps pour elle. C’est d’ailleurs ces moments privilégiés qui lui permettent de faire face au quotidien.



Bébévallée : Parlez nous de votre famille ?

 

Emmanuelle : Je suis assistante sociale et travaille à mi-temps. Mon mari est enseignant chercheur en faculté. Nous avons trois enfants : Marion, 9 ans, est au CM1, Julien, 7 ans, au CE1 et Eve, 4 ans, est en moyenne section de maternelle. Je travaille à mi-temps : deux jours entiers, les lundi et jeudi, et le vendredi matin. 

 

Qui s’occupe de vos enfants ? 

 

Nous, les parents. Nous n’avons ni grands-parents à proximité ni baby sitter. Les jours où je travaille toute la journée, les enfants restent au centre de loisirs jusqu’à 18h. Les autres jours, je vais les chercher à 16h30 à la sortie de l’école. Le mercredi, je les mets parfois au centre de loisirs le matin, ce qui me permet de faire le ménage ou des courses. En revanche, je n’ai pas envie de les y laisser toute la journée, car j’estime, ne travaillant pas le mercredi, qu’eux aussi ont le droit d’avoir une demi-journée pour souffler, en dehors de la collectivité. 

 

Vous n’avez pas de femme de ménage ? 

 

Plus maintenant ! Nous en avions une l’an dernier, qui venait 2h par semaine, mais comme nous étions un peu justes financièrement, j’ai décidé de faire le ménage moi-même. Mais assez vite, je me suis sentie un peu flouée car cela semblait normal à toute la famille que ce soit moi qui fasse ces corvées domestiques ! Un jour, j’ai laissé sur la commode une petite enveloppe où j’ai écrit mon prénom, exactement comme celle qui était jusque-là destinée à notre femme de ménage. Mon geste a fait rire mon mari qui y a glissé quelques billets, mais il en a compris la portée symbolique : ce temps que je passe à nettoyer la maison a une valeur, matérialisée par de l’argent. Pour moi, cela change tout. Je fais le ménage plus sereinement. Et l’argent que je gagne en contrepartie reste dans la famille, contrairement à celui que nous donnions à la femme de ménage. 

 

Comment gérez vous les repas ? 

 

J’ai évolué au fil des ans et j’avoue que j’ai pas mal lâché sur ce sujet. Avant, je faisais des gros pleins de courses qui me semblaient coûter très cher, et j’étais stressée dès que les placards commençaient à se vider. Aujourd’hui, je fais les courses une fois par semaine et je n’achète que ce qui rentre dans le caddie. J’ai l’impression d’acheter moins de choses, de moins me laisser tenter par des produits superflus, comme les crèmes au chocolat ou les gâteaux du goûter (mes enfants ont du pain et du chocolat). Au final, je réfléchis plus à ce que j’achète. Surtout, j’ai remarqué que, lorsque les placards semblent vides, on arrive toujours à bricoler un repas improvisé et original. C’est ainsi que nous avons redécouvert les lentilles ! En résumé, je m’astreins à préparer des repas équilibrés avec un légume, un féculent et des fruits systématiques, mais je ne culpabilise pas si un soir, nous ne mangeons que du pain, du fromage et des pommes. Les soirs où je me sens vraiment crevée, je demande à mon mari de rapporter des pizzas en rentrant… et tout le monde est ravi ! Je compenserai au repas suivant. Je vais chez Picard, bien sûr, mais n’achète que peu de plats cuisinés. J’y prends des légumes bruts, des frites et des glaces. 

 

Et le linge ? 

 

Là aussi, je me suis assouplie. Je dois faire environ 5 machines par semaine. Aujourd’hui, je laisse mes enfants porter deux jours les mêmes vêtements, sauf les sous-vêtements ou les affaires de sport. J’ai ainsi gagné deux lessives en moins ! Et je ne repasse rien ! J’ai mis au point une technique pour faire sécher les chemises sur cintre sans qu’elles aient l’air (trop) froissées.


Toujours concernant la propreté, je n’exige plus que mes enfants se douchent tous les jours, sauf quand ils font du sport. Une fois tous les deux jours, cela suffit. Chacun se douche séparément, cela va plus vite, et c’est aussi un petit temps privilégié avec moi. Même s’ils se lavent seuls, je suis dans les parages et nous en profitons pour discuter un peu ensemble. 

 

Parvenez-vous à être disponible pour vos trois enfants ? 

 

Disons, que j’essaie, dans la mesure du possible ! Le mercredi est un jour consacré aux enfants : nous déjeunons ensemble, c’est un peu un repas de fête, avec Mac Do de temps en temps. C’est moi qui surveille les devoirs des grands, en m’efforçant qu’Eve ne vienne pas les déranger… Et là, je suis vraiment avec eux. Le week end, c’est leur père qui s’occupe des devoirs. Parfois, tout se passe bien, l’ambiance familiale est conviviale et sereine. Parfois, les enfants ont chacun leur revendication, ils se disputent et me sollicitent tous en même temps… et là, c’est difficile ! Je m’efforce en revanche de me rendre toujours disponible quand ils veulent me raconter quelque chose qui s’est passé dans leur vie (à l’école ou autre), que ce soit positif ou négatif. Je trouve essentiel qu’ils sachent qu’ils seront toujours écoutés quand ils ont envie de se confier. Parfois, je diffère en leur disant : « là, je ne suis vraiment pas disponible, je préfère que tu me parles dans 15 min, et je pourrai t’écouter tranquillement sans bruit autour de nous ».

 

Votre mari participe-t-il beaucoup ?

 

Oui, il est très présent. Le week end, par exemple, c’est souvent lui qui fait la cuisine. Nous parlons aussi beaucoup de l’éducation de nos enfants. Quand nous ne sommes pas d’accord, nous réfléchissons ensemble sur nos positions et nos principes. Rien n’est figé, nous essayons toujours de nous améliorer. Si je ne le sens pas très présent sur un domaine, je n’hésite pas à aller le chercher sans attendre vainement qu’il prenne des initiatives ! Parvenir à cette solidarité nous a demandé pas mal de travail, quand même ! 

 

Parvenez-vous à prendre du temps pour vous ?

 

Oui, et c’est désormais une priorité pour moi. Il n’en a pas toujours été ainsi. L’an dernier par exemple, je travaillais plus de jours mais moins longtemps : je pouvais ainsi être à l’école tous les jours à 16h30 mais je courais toute la journée, j’étais fatiguée et frustrée et, au final, les enfants n’y gagnaient pas, au contraire ! Cette année, j’assume qu’ils restent deux jours par semaine à l’étude et au centre de loisirs jusqu’à 18h, même la petite… ce que je n’aurais jamais osé imposer à l’aînée au même âge ! Mais cette organisation me convient mieux. Cela me permet de faire moi aussi de la gym, d’aller régulièrement au cinéma ou de déjeuner avec des amies. Et c’est parce que je peux faire des choses pour moi que je suis plus disponible avec les enfants quand ils ont besoin de moi.


Mon bol d’air, c’est surtout la lecture. Je lis le soir une fois que les enfants sont couchés. Ce qui signifie que je refuse de regarder des bêtises à la télé sous prétexte que je suis fatiguée ; cela m’arrive de temps à autre, mais je sais que la lecture me nourrit, me permettant, selon les livres de m’évader ou au contraire de me retrouver dans les personnages ou les situations. Les livres sont un peu mon univers à moi, en dehors du boulot et de la famille.

 

Qu’aimeriez vous ajouter ? 

 

Le temps pour soi n’est pas un luxe mais une nécessité pour la paix des familles, c’est du moins mon expérience ! Je constate aussi que tout le monde se porte beaucoup mieux depuis que j’ai lâché en rigidité sur les repas, les douches et les lessives. Ce n’est pas la perfection domestique qui est la clé de l’épanouissement familial !


Encore une chose importante : la complicité avec le conjoint contribue largement à alléger le poids que constitue forcément une famille de trois enfants. Prendre soin de son couple est aussi une priorité, tant pour l’ambiance de la famille que pour le « modèle » qu’on transmet à ses enfants.

La rédaction de BébéVallée


Retour aux témoignages

Identification
67 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Etre une maman organisée > Trois enfants, un boulot et du temps pour soi !

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle