Je masse mon bébé depuis sa naissance


Ce témoignage fait partie de notre grand dossier “Comment rendre bébé heureux ?


Septembre 2008


Maman de trois enfants de 11, 8 et 1 an, Sidonie est adepte du massage pour ses petits. Au-delà du plaisir du contact et de l’échange, Sidonie apprécie les bienfaits du massage pour le développement harmonieux de l’enfant.



Bébévallée : Qu’est-ce qui vous a donné l’idée de donner des massages à vos enfants ?

 

Sidonie Boutillier : Petite, mes parents me massaient déjà, c’était donc un souvenir agréable pour moi. J’ai repensé au massage à la naissance de mon deuxième enfant (pour la première, je crois que je n’étais pas disponible pour cela !). A force d’offrir des livres sur le massage des bébés à de jeunes mamans, j’ai appliqué moi-même les techniques proposées.

 

Comment vous y êtes-vous prise avec votre fils ?

 

Je le massais généralement après le bain, ce qui m’évitait d’avoir à le déshabiller exprès ! Le massage durait environ un quart d’heure : je lui massais tout le corps par petite pression de ma main entière, la tête, les pieds. J’étirais et pliais ses membres, en fin de massage, comme une petite gymnastique, je lui faisais toucher son pied avec sa main…. C’était un moment de plaisir partagé : mon fils semblait apprécier mes gestes, et moi j’avais la sensation de faire quelque chose de bien pour lui. Puis j’ai arrêté de le masser au bout d’un an, quand j’ai commencé à travailler. Je n’avais plus le temps nécessaire pour cela.

 

Vous avez recommencé avec votre dernière fille ?

 

Exactement. J’ai rencontré par hasard Isabelle Gambet-Drago, une kinésithérapeute spécialiste des massages aux bébés qui formait des puéricultrices en maternité. Quand j’ai accouché, j’ai donc demandé à une puéricultrice formée aux massages de me faire une démonstration sur ma fille qui venait de naître. De retour à la maison, j’ai reproduit les gestes observés à la maternité. Puis j’ai participé à des ateliers de massage et j’ai acheté le livre d’Isabelle Gambet-Drago : Bébé bonheur*. J’ai donc pu améliorer ma technique au fil du temps !

 

En quoi consiste un massage pour un nouveau né ?

 

L’idée est de lui donner conscience de son corps et de ses contours par un contact à la fois ferme et doux avec la main. On peut étirer doucement ses membres, procéder par petites pressions ou par effleurage sur les membres, le torse et le dos. On masse aussi la paume des mains et la plante des pieds avec les pouces, tout comme le visage. J’ai massé ma fille jusqu’à ses 7 mois, puis j’ai dû arrêter car elle n’appréciait pas de rester longtemps allongée sur le dos ou sur le ventre. Le massage doit faire plaisir au bébé. Si celui-ci n’apprécie pas, c’est absurde de continuer !

 

Faut-il des produits particuliers pour masser un bébé ?

 

Personnellement, j’utilise une huile neutre, comme l’huile d’amande douce ou l’huile d’argan, à laquelle j’ajoute parfois quelques gouttes d’huiles essentielles. La lavande a des propriétés antiseptiques, la camomille des vertus calmantes. Il existe aussi des huiles de massage « spécial bébé » fabriquées par certaines marques. Mes essais avec des laits pour le corps ont été décevants car ils sont trop vite absorbés par la peau du bébé. J’apprécie l’usage de l’huile car elle évite les frottements. Le seul risque est d’en utiliser et de voir le bébé vous glisser entre les mains !

 

Quels sont les effets du massage sur un bébé ?

 

Une détente et une grande fatigue qui favorisent l’endormissement. Attention d’ailleurs si l’on donne un massage après le bain : cela augmente la fatigue du bébé !

 

Quels conseils donneriez vous à des mères qui auraient envie de donner des massages à leur bébé ?

 

Lancez vous sans crainte ! C’est vraiment un moment de plaisir partagé, un moyen d’échange avec son enfant qu’on n’a pas autrement. Pratiquer le massage permet à la jeune maman de mieux connaître le corps de son bébé et la rend donc plus à l’aise pour le manipuler. Pour un bébé, recevoir un massage lui permet de mieux ressentir les limites de son corps et le rend au final plus à l’aise. La seule limite, c’est de ne pas aller dans le sens du déplaisir. Si le bébé n’apprécie pas, il ne faut pas s’acharner, sous prétexte que c’est bon pour lui !

 

*Bébé bonheur, 35 massages de bien-être pour mon bébé. Isabelle Gambet-Drago, éd. Manise.

La rédaction de BébéVallée


Retour aux témoignages

Identification
83 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Comment rendre bébé heureux ? > Je masse mon bébé depuis sa naissance

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle