Ecouter son enfant


Cet article fait partie de notre grand dossier “Comment rendre bébé heureux ?


Malgré la fatigue, les nuits difficiles et le stress qu’elles occasionnent, bébé a besoin de votre écoute attentive.


L’adaptation au milieu extra-utérin

 

Dans le milieu utérin, les besoins du bébé sont naturellement satisfaits. Or à la naissance, il n’est pas mature psychiquement pour faire l’expérience d’une absence ou d’une frustration trop longue. Elle ne doit intervenir que plus tard, vers cinq/six mois, quand le Moi du bébé s’est fondé et fortifié. C’est le jeu permanent des demandes du bébé et des réponses des parents qui va contribuer à son développement psycho-affectif.

 

Comment répondre à ses besoins

 

Ce n’est pas le fait de changer bébé, de le nourrir ou de le prendre dans les bras qui va combler bébé, mais la manière dont cela est réalisé.

Selon Donald Winnicott, pédiatre et pédopsychiatre anglais qui a conceptualisé le thème de la mère « suffisamment bonne » (1) , jusqu’à cinq mois les bons soins des parents et, surtout de sa mère, sont essentiels. Comment est-il porté, manipulé, câliné ? Les soins sont une source de dialogue avec le bébé : ils favorisent sa sécurité affective ou son angoisse. Par exemple, si l’un des parents excédé par les

pleurs du nourrisson le prend dans ses bras sans affection, ses pleurs ne feront que redoubler.

 

Observer son bébé

 

Le pédiatre américain Terry Berry Brazelton (2) conseillait de favoriser l’observation du nourrisson pour que l’interaction fonctionne. Selon lui, « être là quand l’enfant en a besoin et lui montrer que l’on se préoccupe de lui, c’est ce qui permet à l’enfant de savoir qu’il est aimé ».

Il a développé de nombreuses expériences en laboratoire avec les bébés et leurs parents. Quand ces derniers présentaient un visage impassible, sans émotion, l’enfant tentait de capter leur attention, s’il n’y avait pas de réponse, il renonçait, regardait ses propres mains ou se réfugiait dans le sommeil. Dès que l’un des deux parents s’animait, l’enfant redoublait l’intensité de ses réactions et manifestait sa joie, notamment par des gazouillements et des sourires. 

Cela ne veut pas dire que la stimulation doit être constante. Il doit, selon lui, aussi apprendre à avoir des limites ! 

(1) « Abc de la psychologie de l’enfant », Corinne Morel, éditions Grancher.
(2) « Ecoutez votre enfant », T. Berry Brazelton, éditions Payot.



La rédaction de BébéVallée

Un bébé apaisé par les battements de votre cœur

D’après le psychologue Lee Salk, c’est contre le cœur de leur mère que se placent la plupart des bébés in utero. Pour le bercer, il vaut donc mieux placer sa tête de préférence du côté gauche pour qu’il retrouve ses battements préférés : cela contribuera à l’apaiser et à diminuer son propre rythme cardiaque.


Le saviez-vous ?

 


Technorati , , , , , , , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
75 connectés Identifiants perdu ?
À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle