Je porte mon bébé en écharpe


Ce témoignage fait partie de notre grand dossier “Un bébé tout équipé


Septembre 2008


Katia est Maman de Lucile, une petite fille de 11 mois qu’elle porte en écharpe depuis sa naissance. Depuis qu’elle a acquis la bonne technique de nouage, Katia est inconditionnelle de cette solution qui lui permet de tout faire avec son enfant contre elle.



Bébévallée : Comment vous est venue l’idée de l’écharpe ?

 

Katia : Enceinte, j’ai vu des mères portant des bébés en écharpe et cela m’a donné envie d’en savoir plus. J’ai fait des recherches sur Internet et j’ai lu que ce mode de portage était le plus confortable, aussi bien pour la maman que pour l’enfant. Il existe plusieurs systèmes de portage assez proches, mais l’écharpe est celui qui offre la meilleure répartition du poids du bébé sur le corps du porteur. Or, comme j’avais des problèmes de dos avant ma grossesse, cela m’a convaincue.

 

Pourquoi l’écharpe plutôt que le porte-bébé ?

 

Parce que le porte bébé n’est pas du tout confortable pour l’enfant ! Il met le bébé dans une position telle que ses parties génitales sont écrasées et qu’il repose sur son coccyx. Dans l’écharpe, au contraire, le bébé est assis de façon confortable comme dans un hamac ou un fauteuil et dans le respect de son anatomie.

 

Vous n’avez pas de poussette ? 

 

J’en ai acheté une, mais je ne l’ai utilisée qu’une seule fois ! Je trouve que ce n’est pas du tout pratique pour se promener en ville, monter et descendre des trottoirs, franchir les portes cochères et prendre les transports en communs. On se retrouve tout le temps à devoir soulever la poussette et au final, cela me semblait plus lourd que de porter ma fille en écharpe !

 

Qu’est-ce que vous appréciez dans l’écharpe ? 

 

Beaucoup de choses ! D’abord, cette solution permet de prolonger le contact corporel entre la mère et son bébé, ce qui est rassurant pour l’enfant. Ensuite, elle permet une totale autonomie à la maman : personnellement, je fais tout avec ma fille en écharpe : tâches domestiques, jardinage, courses. Depuis que j’ai appris à allaiter Lucile dans l’écharpe, je ne suis plus obligée d’attendre la fin des tétées pour sortir si j’ai une course à faire ou un rendez-vous. Ma fille tète dans l’écharpe sans que personne ne s’en aperçoive, elle y fait aussi la sieste. En parlant d’autonomie, je dirai aussi que cela encourage également celle de ma fille ! Après un petit moment en écharpe, elle se sent en sécurité et va plus volontiers explorer le monde autour d’elle.

 

Avez-vous eu des difficultés à maîtriser les techniques de nouage ? 

 

Non, mais je suis assez manuelle ! J’ai appris dans le mode d’emploi fourni avec l’écharpe que j’ai achetée sur Internet. Mais beaucoup de mamans autour de moi ont eu des difficultés au début. Le mieux est d’apprendre avec quelqu’un qui a l’habitude et qui vous montre comment cela fonctionne. Des ateliers de portage sont d’ailleurs proposés par plusieurs associations. L’écharpe, c’est comme la poussette, cela s’apprend !

 

Comment portez vous votre bébé ? 

 

J’utilise une seule technique de nouage, parce c’est celle que je trouve la plus confortable. Et elle convient pour porter l’enfant devant ou dans le dos. Avec l’enfant dans le dos, on a une liberté de mouvement encore plus grande.

 

Votre fille a 11 mois. Son poids n’est-il pas trop lourd pour continuer à la porter contre vous ? 

 

Pas du tout ! C’est tout l’intérêt de l’écharpe : en faisant reposer harmonieusement le poids du bébé sur un maximum de surface du corps de la mère, elle évite l’impression de poids excessif. A condition de bien maîtriser le nouage. Quand ma fille a eu 5 mois, je commençais à avoir mal au dos. C’est là que j’ai demandé de l’aide et j’ai pu adopter la bonne technique de nouage. Depuis, je n’ai plus jamais ressenti de lourdeur. En gros, si on a mal au dos, c’est qu’on utilise mal l’écharpe. Je connais une maman qui porte en écharpe ses deux jumeaux de quinze kilos chacun !

 

Quels conseils donneriez vous pour le choix des écharpes ? 

 

Le choix est de plus en plus large : tissus, longueurs, couleurs… Il faut compter entre 60 et 120 euros. Le prix peut sembler excessif, mais ces écharpes, tissées d’une manière spéciale, ont une durée de vie très longue. Même si la longueur de l’écharpe (plusieurs mètres) peut faire peur au début, c’est un critère important. Plus l’écharpe est longue, mieux le poids sera réparti. Une écharpe longue est aussi indispensable si l’on veut y allaiter son enfant.

 

La rédaction de BébéVallée


Retour aux témoignages

Identification
103 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Un bébé tout équipé > Je porte mon bébé en écharpe

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle