Accidents domestiques : apprendre à l’enfant à se protéger


Ce témoignage fait partie de notre grand dossier “Un bébé tout équipé


Interview du Docteur Jean LAVAUD, Pédiatre, Président du Comité National de l’Enfance


Bébévallée : Comment a évolué la mortalité en France pour les accidents domestiques ?


Dr LAVAUD : Elle baisse régulièrement ; les dernières statistiques disponibles font état de 280 décès annuels en 2004, contre 2000 au début des années quatre-vingt. Il faut dire que depuis vingt-cinq ans, la prévention sur ce thème s’est considérablement accrue sous l’impulsion des pouvoirs publics, mais aussi des acteurs privés. Dans le même temps, la réglementation et la normalisation des produits pour la sécurité des consommateurs a beaucoup progressé.

 

Vous avez dirigé à l’Hôpital Necker le Service mobile d’urgence de réanimation pédiatrique, quels étaient les principaux motifs d'intervention ?


Les cas les plus fréquents étaient les chutes et les chocs avec traumatisme crânien, mais aussi les brûlures et les intoxications. Nous intervenions également pour des accidents plus graves, mais heureusement moins fréquents, comme les noyades et les défenestrations.

 

Comment les parents peuvent-ils prévenir ce type d’accidents ?


En s’informant dans un premier temps. Cela doit relever avant tout d’une démarche volontaire. L’information est disponible, il ne faut pas hésiter à s’en emparer. Le Comité National de l’Enfance réalise pour sa part un guide de la grossesse et de la petite enfance (*) qui traite des accidents domestiques. Il est diffusé par les caisses de Sécurité Sociale et les maternités.

Jusqu’à l’âge de dix-huit mois, cela passe surtout par une surveillance complète de l’enfant qui n’est pas en mesure d’assurer sa sécurité. Au-delà de dix-huit mois, il est nécessaire de passer à un autre stade en éduquant l’enfant pour qu’il soit en mesure d’apprendre à se protéger progressivement par lui-même.

 

A-t-on besoin d’une école des parents pour anticiper et gérer ce type de risque ?


La formation aux gestes des premiers secours doit devenir une priorité nationale. Aujourd’hui 150.000 personnes seulement sont formées chaque année en France, c’est très peu. Je pense qu’il faut démarrer très tôt, dès l’école. L’Education Nationale a commencé à introduire des programmes d’enseignement aux premiers gestes d’urgence dès le primaire. Mais cela prendra du temps : il faut d’abord assurer la formation des maîtres formateurs.

(*) « L’enfant du premier âge » www.lelivrebleu.fr



La rédaction de BébéVallée


Technorati , , , , , , , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
82 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Un bébé tout équipé > Accidents domestiques : apprendre à l’enfant à se protéger

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle