Faire face aux petits maux de saison de bébé


Cet article fait partie de notre grand dossier “Bébé et le froid


C’est l’hiver, votre enfant, surtout s’il est à la crèche, enchaîne les otites, les bronchites, les bronchiolites... Les médecins auront beau vous dire que votre petit chou est en train de se fabriquer ses défenses immunitaires, vous vous demandez comment prévenir une nouvelle rechute.


La rhinopharyngite

 

Elle se manifeste par une rhinite (inflammation du nez qui coule) et une pharyngite (inflammation de la gorge).

 

A ce stade, le lavage de nez avec le sérum physiologique est impératif. L’objectif est d’éviter l’infection des oreilles, de la gorge ou des bronches ! Les médecins peuvent également prescrire des antitussifs pour la nuit et des antiseptiques pour le nez.

 

La bronchite

 

C’est une inflammation des bronches. L’enfant est confronté à un écoulement nasal, a une toux persistante, sèche dans un premier temps, puis comportant des glaires jaune-verte en cas d’infection bactérienne et parfois à de la fièvre.

 

Le médecin prescrit des antibiotiques s’il estime que l’infection est bactérienne et parfois des séances de kinésithérapie respiratoire.

 

La bronchiolite

 

C’est une inflammation des bronchioles, les petites bronches, qui est très contagieuse. Cela commence par un simple rhume ou rhinopharyngite, puis l’enfant tousse et a de plus en plus en plus de mal à respirer, ce qui se manifeste par un sifflement bien connu des médecins.

 

Le principal traitement : la kinésithérapie respiratoire, surtout pour les plus petits. Dans certains cas sont prescrits des broncho-dilatateurs et des corticoïdes quand la respiration devient sifflante. Un enfant de moins de trois mois devra être hospitalisé.

 

L’otite

 

Cela commence aussi par un rhume : les bactéries et virus passent dans la cavité de l’oreille et viennent se loger derrière le tympan. C’est très douloureux pour l’enfant qui se réveille souvent la nuit, est grognon et peut avoir de fortes fièvres. Dans certains cas, elle se manifeste par des vomissements et des diarrhées. S’il a très mal, il portera ses mains à ses oreilles.

 

La plupart du temps, elle se traite par des antibiotiques

 



La rédaction de BébéVallée

Bébé et les rhinopharyngites

Entre la naissance et six ans, un enfant connaît en moyenne 50 à 60 rhinopharyngites. C’est la forme de la cavité nasale - longue et étroite - qui favorise l’obstruction du nez par les sécrétions.


Le saviez-vous ?

 


Technorati , , , , , , , , , , , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
65 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Bébé et le froid > Faire face aux petits maux de saison de bébé

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle