La télévision nocive pour les moins de trois ans


Ce témoignage fait partie de notre grand dossier “Bébé et la télé


Interview de Serge Tisseron, psychiatre et psychanalyste, directeur de Recherches à l’Université Paris Ouest Nanterre, auteur notamment de 'Faut-il interdire les écrans aux enfants', éditions Mordicus et de 'Les dangers de la télé pour les bébés', éditions Eres.


Bébévallée : Pourquoi une telle mobilisation contre le lancement de chaînes TV pour bébés en France ?

 

Serge Tisseron : Ces chaînes prétendent que leurs programmes seraient bons pour les bébés, mais toutes les études réalisées à ce jour montrent le contraire (1). C’est facile à comprendre. Le développement psychomoteur du bébé suppose qu’il mobilise ensemble ses cinq sens. Les jouets associent la vue, l’audition, le toucher et l’odorat, alors que la télévision ne sollicite que ses yeux et ses oreilles. D’autres études ont montré que même en bruit de fond, la télévision est nocive au développement des bébés (2). Leur capacité à se concentrer sur leurs jeux est moins importante quand la télévision est allumée, et cette capacité est un excellent indicateur de leur développement futur. 

 

La télévision ne contribue-t-elle pas à accroître leurs capacités linguistiques ?

 

Non. C’est même l’inverse qui se produit. Leurs capacités linguistiques seraient ralenties pour les moins de 17 mois et cela n’aurait aucun effet pour les enfants âgés de 17 à 24 mois (3). En revanche, le fait de raconter une histoire augmenterait leurs possibilités linguistiques. Ce qui manque à la télévision, c’est de s’adapter au bébé : elle n’est pas interactive. C’est pourquoi le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et le Ministère de la Santé ont lancé une campagne sur le thème : "Pas d’écran avant 3 ans". Bien sûr, il y a toujours des moments où l’enfant la voit, inévitablement, mais cela ne favorise jamais son développement. Avant trois ans, il n’y a pas de bons programmes pour un enfant. 

 

Et au-delà de trois ans ?

 

Au-delà de trois ans, l’enfant peut commencer à avoir des repères face à un écran. La consommation doit être cependant limitée en durée. L’important est plutôt de favoriser le jeu. Il doit apprendre à se servir de ses dix doigts pour développer l’appréhension des trois dimensions de l’espace. C’est l’âge pour apprendre le collage, le pliage, le découpage, la pâte à modeler. 

 

Comment bien cadrer son utilisation ?

 

Entre trois et cinq ans, au-delà d’une heure, l’enfant n’a plus aucune attention. Il vaut mieux éviter d’installer un poste de télévision dans sa chambre et opter pour une pièce partagée, de façon à adresser de temps en temps quelques mots à l’enfant et lui rappeler qu’on est là si quelque chose l’angoisse. Je conseille également de ne pas le laisser regarder la télévision avant d’aller à l’école : c’est trop d’excitations et il a de la difficulté à se rendre attentif. Il vaut mieux aussi éviter d’imposer à l’enfant de regarder les actualités télévisées. Il peut choisir de les regarder, mais on n’a pas le droit de les lui imposer. Il faut donc mieux éviter de prendre le repas familial "devant le poste". 

 

Y-a-t-il des bénéfices à retirer de la télévision pour les plus grands ?

 

La télévision est un outil formidable. Les images enrichissent l’imaginaire, mais à condition que l’enfant ait un interlocuteur avec lequel mettre des mots sur ce qu’il comprend et éprouve. Pour cela, il faut prendre un peu de temps pour en parler avec lui… Dix minutes par jour, ce serait déjà formidable, et pourquoi pas pendant le repas ? Il vaut mieux aussi préférer les DVD à la télé : ils permettent à l’enfant de choisir ce qu’il a envie de voir (il est un spectateur plus actif), de comprendre progressivement le scénario en les regardant plusieurs fois et de dialoguer plus facilement avec ses parents, parce que ceux-ci connaissent ces DVD.

(1) Etude publiée dans "Pédiatrics", par deux chercheurs de l’Université de Washington (Seattle), Dimitri Christakis et Frédéric Zimmerman, 2007.
(2) "The effects of background television on the toy play behaviour of very young children", Child development, Evans Schmidt, Pempek Tiffany, Kirkorian Heather, 2008.
(3) "L’éléphant dans la salle de séjour : faire fonctionner la télévision pour vos enfants", D. Christakis et F. Zimmerman, Editions Rodale, books, 2006.



La rédaction de BébéVallée


Technorati , , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
103 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Bébé et la télé > La télévision nocive pour les moins de trois ans

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle