5 conditions pour bien démarrer l’allaitement


Cet article fait partie de notre grand dossier “Allaiter sans stresser


On se fait souvent une montagne de l’allaitement, alors que les femmes allaitent leurs enfants depuis des dizaines de millions d’années. Laissez-vous guider par votre instinct maternel.


1- Faites-vous confiance 

 

- Protégez-vous des conseils et jugements de votre entourage. 
- Votre enfant trouvera le chemin de votre téton quand vous le poserez contre votre sein rapidement après l’accouchement. 
- Evitez de le mettre en nurserie à la maternité la nuit : on risque de lui donner un biberon et ce n’est pas le moment. N’oubliez pas que le peau à peau va stimuler la lactation ! 
- Donnez-lui à manger - au moins au début - aussi souvent qu’il le demande (1) : c’est également un bon moyen de favoriser la montée de lait, de vous rassurer sur sa prise de poids et d’éviter les engorgements !

 

2- Adoptez la bonne position

 

C’est vrai qu’au début cela peut être douloureux, surtout si votre position n’est pas la bonne et si votre enfant prend mal le sein et puis il y a souvent une petite phase d’adaptation : il faut être patiente, le temps que le mamelon s’y fasse... 

- L’enfant doit être placé, ventre contre ventre, son visage en face du sein : un coussin d’allaitement vous aidera à le positionner à la bonne hauteur. 
- Il doit prendre dans sa bouche la totalité de l’aréole du sein : la zone foncée qui entoure le mamelon. 
- La nuit, vous pouvez allaiter en position allongée, en vous mettant sur le côté.

 

3- Protégez vos seins 

 

- Avant l’accouchement, on peut préparer les mamelons en les tannant avec de l’alcool glycériné. 
- Crevasses : il existe des crèmes à appliquer sur le téton à base de lanoline et des seins en silicone pour les protéger. Un remède de grand-mère : après chaque tétée, appliquez un peu de votre lait sur le mamelon il a des propriétés apaisantes ! 
- Hydratez les seins : évitez de mettre de la crème hydratante sur le mamelon, l’enfant ne reconnaîtra plus son odeur. 
- Surplus de lait : attention les coussinets d’allaitement ne font pas bon ménage avec les crevasses, mieux vaut protéger ses seins avec des coques en plastiques qui viendront absorber le surplus de lait. 
- Gardez un soutien-gorge de jour, comme de nuit pour préserver les fibres de la peau face au poids inhabituel des glandes mammaires (2). 
- Ne le sevrez pas trop brutalement.

 

4- Reposez-vous

 

Pas de stress, des siestes pour récupérer des nuits hachées, c’est nécessaire pour tenir le coup dans les semaines qui suivent l’accouchement. Si vous êtes épuisée, n’hésitez-pas à demander au Papa de l’aide : il suffit de tirer son lait pour qu’il lui donne le dernier biberon du soir.

 

5- Mangez équilibré et buvez

 

Vous devez avoir une alimentation riche en : 
- calcium : produits laitiers. 
- protéines animales : œufs, viande et poisson. 
- féculents, pour éviter de consommer trop de légumes verts ou de fruits. Ils peuvent provoquer des diarrhées chez le bébé.


... et boire entre 1,5 et 2 litres de liquide par jour sous forme d’eau, de lait, d’infusion à base de fenouil, cumin ou galéga, des potages... Pour favoriser les montées de lait, la bière sans alcool est aussi une bonne recette de grand-mère, à consommer néanmoins avec modération.

 


  • (1) « Bébé, dis-moi qui tu es, Dr Philippe Grandsenne, éditions Marabout.
    (2) « Elever bébé », Dr Marcel Rufo et Chritine Schilte, éditions Hachette.


La rédaction de BébéVallée

Les grands prématurés nourris au lait maternel

Avant 32 semaines, les prématurés ne sont pas en mesure de digérer le lait de vache. Ils sont nourris exclusivement, par sonde gastrique, de lait maternel et, par perfusion, de glucosé. Ce n’est que vers l’âge de 34 semaines, s’ils n’ont pas de complications respiratoires ou digestives, qu’ils vont acquérir progressivement le réflexe de succion et de déglutition qui leur permettra d’être alimentés progressivement par le sein maternel. Les unités de néonatologie, comme celle de l’hôpital Trousseau (Paris), développent le contact peau à peau entre la mère et l’enfant, notamment, pour stimuler la lactation.


Le saviez-vous ?

 


Technorati , , , ,

 
Favoris:  scoopeo:L’éveil de bébé  fuzz:L’éveil de bébé tapemoi:L’éveil de bébé nuouz:L’éveil de bébé blogmemes:L’éveil de bébé bookeet:L’éveil de bébé pioche:L’éveil de bébé digg:L’éveil de bébé del.icio.us:L’éveil de bébé spurl:L’éveil de bébé wists:L’éveil de bébé simpy:L’éveil de bébé newsvine:L’éveil de bébé blinklist:L’éveil de bébé furl:L’éveil de bébé reddit:L’éveil de bébé fark:L’éveil de bébé blogmarks:L’éveil de bébé Y!:L’éveil de bébé smarking:L’éveil de bébé magnolia:L’éveil de bébé segnalo:L’éveil de bébé
Identification
100 connectés Identifiants perdu ?

Vous êtes ici: Accueil de BébéVallée > Autour de Bébé > Allaiter sans stresser > 5 conditions pour bien démarrer l’allaitement

À propos | Conditions Générales d'Utilisation | Presse | Plan du site | Mentions légales | Nous contacter

BébéVallée © Copyright Exagame 2004-2009 - Tous droits réservés

Bébé ValléeForum sur la grossesseDictionnaire des prénomsAlimentation grossesseCalcul grossesseIndex BébéValléeBaby ValleyBebés Valle